FOMC forexLe compte-rendu de la réunion du FOMC donne aux traders du marché des changes un aperçu de ce qui se passe dans les petits papiers de la fed. Est-elle sur le point de relever ses taux ? C’est ce que nous verrons dans cet article.

Ce n’est plus un secret, la banque centrale américaine envisage de relever ses taux d’intérêt mais elle reste, cependant, assez évasive quand au timing qu’elle appliquera. Lors de la déclaration de juillet, les décideurs politiques étaient toujours en attente d’amélioration dans le secteur de l’emploi et souhaitaient voir l’inflation atteindre la cible de 2% avant de se décider à opérer un mouvement d’assouplissement.

Alors que certains membres du comité s’accordaient déjà sur le fait qu’il faille relever les taux dès juillet, d’autres attendaient, donc, encore de nouvelles données économiques pour entériner cette décision.

La majorité des membres a estimé que les conditions n’étaient pas encore réunies pour le moment d’autant plus que les risques baissiers de l’inflation sont toujours présents. Les récents chiffres de l’IPC semblent confirmer cette analyse puisqu’ils ont été en deçà des attentes. Les décideurs ont même souligné que les effets de la dépréciation du dollar sur le niveau des prix pourraient commencer à devenir problématique.

Quant au marché du travail, les responsables de la fed ont reconnu des améliorations significatives. Ils ont, en particulier, mentionné la hausse des salaires et la baisse du taux de chômage. Cependant, beaucoup ont également mis en évidence la lenteur de cette croissance des salaires ce qui suggère qu’il y a encore de la place pour des améliorations.

En un mot, le compte-rendu du FOMC de juillet a révélé que les responsables de la fed reconnaissent des pousses vertes dans l’économie américaine mais qu’elles n’étaient à ce jour pas encore suffisantes. Pour ces derniers, il ne faudrait pas qu’une hausse de taux anticipée vienne ruiner la reprise en cours.

Malheureusement pour les taureaux de dollars américains cette déclaration n’a pas suffit à les rassurer et la réaction post publication de la devise a été baissière. La plupart des observateurs du marché des changes a, semble t-il, été déçu par l’absence de confirmation de la hausse des taux pour septembre.
Comme je le mentionne depuis quelques temps déjà dans mes articles, la prochaine lecture du rapport NFP pourrait sceller l’affaire de la hausse des taux pour septembre si l’inflation ne vient pas jouer un mauvais tour au pays. En effet, le niveau des prix actuel et la possibilité de voir ceux des produits de base reculer laissent les membres de la fed encore hésitants.