Rapport NFP dollar forexLa prochaine version du rapport NFP américain ne devrait pas relancer beaucoup les attentes de hausse des taux de la fed pour septembre mais elle pourrait, cependant, être une bonne occasion de saisir des profits rapides avec les paires incluant le dollar USD sur le marché des changes. Avant de vous lancer, assurez-vous, tout de même, de lire ce guide de trading pour savoir ce qu’il en est dans le pays de l’oncle Sam.

Sur quoi porte le rapport ?
Le rapport NFP permet de mesurer la variation du nombre de personnes employées dans les secteurs non agricoles comme la fabrication, les services ou la construction. Le taux de chômage indique quant à lui, le pourcentage d’américains sans emploi mais qui en recherche un. Généralement, les traders se concentrent sur les données sous-jacentes telles que le taux de participation ou les gains horaires moyens car elles permettent de déceler les tendances du marché du travail.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
Le rapport NFP de juillet a montré que l’économie américaine avait ajouté 215 000 emplois sur le mois. Il s’agit d’un chiffre inférieur aux prévisions et aux résultats précédents. Le taux de chômage était, quant à lui, resté stable à 5,3%.
En analysant un peu plus en profondeur le rapport on constatait que des gains avaient été enregistrés dans tous les secteurs et que les emplois à plein temps avaient progressé. Le taux de participation n’avait également pas bougé, il était resté à 62,6% ce qui indique que les américains continuent de chercher du travail. Les gains horaires, enfin, avaient légèrement grimpé de 0,2%.
Sur le marché des changes, la première réaction positive du dollar avait vite laissé place à un renversement brutal lorsque les afficionados du forex s’étaient rendus compte que les chiffres de juillet ne seraient pas assez forts pour sceller l’affaire de la hausse des taux de la fed en septembre. La plupart des traders ont de ce fait, été réticents à engager des positions longues en dollars et on préféré attendre les résultats du mois d’août.

A quoi peut-on s’attendre cette fois ?

Beaucoup de choses ont changé depuis la dernière publication du rapport NFP des Etats-Unis. La crise mondiale des marchés ainsi que la baisse des prix des matières premières sont, en effet, passés par là et ont quelque peu chamboulé la reprise du marché américain en cours.
Néanmoins, les analystes du forex ont toujours l’espoir de voir une augmentation de 217 000 emplois pour le mois d’août soit un rythme de croissance plus fort qu’en juillet. Cela pourrait même être suffisant pour voir le taux de chômage passé de 5,3% à 5,2%. Le pays devrait, également, enregistrer une hausse des salaires horaires moyens de l’ordre de 0,2%.
Il faut toutefois prendre ces estimations avec un peu de recul car les traders pourraient avoir une mauvaise surprise. Le rapport de variation de l’emploi non-agricole ADP a, en effet, montré une simple augmentation de 190 000 à la place des 204 000 projetés. La lecture précédente a, en plus, été rétrogradée.

Comment le dollar américain pourrait-il réagir ?
Même si la plupart des traders du marché des changes ont jeté à la poubelle leurs espoirs de hausse des taux pour septembre, voir un rapport NFP égaler ou dépasser les attentes pourrait stimuler les gains du dollar américain. L’appétit pour le risque en berne ces derniers temps devrait favoriser les valeurs refuges comme le dollar USD.
Gardez à l’esprit que même si la fed tarde à dévoiler le calendrier de son resserrement de politique monétaire, l’économie du pays reste largement devant celle de ses homologues du forex. Le Canada vient, par exemple, de confirmer qu’il était entré en récession au deuxième trimestre.
Des résultats plus faibles que prévu pourraient pénaliser le billet vert. Cela signifierait, en effet, que la fed ne fera rien jusqu’à la fin de l’année et les traders disposant de positions longues devraient s’en séparer.