Emploi forexSi les annonces des banques centrales programmées cette semaine dans le calendrier économique risquent de créer de la volatilité sur le forex, elles ne seront certainement pas les seules. Le Royaume-Uni s’apprête, en effet, à dévoiler la santé de l’emploi du pays. Le rapport sera publié vendredi à 8h30. Pour vous aider à optimiser l’événement, voici notre habituel guide de trading.

Sur quoi porte le rapport ?
Le rapport sur l’emploi britannique se compose de deux éléments principaux : le changement du nombre de bénéficiaire du chômage et le taux de chômage. Le premier montre la variation du nombre de personnes demandant les prestations chômage. Lorsque le chiffre est inférieur au précédent ou aux estimations cela signifie qu’il y a moins de gens au chômage. Cela constitue une bonne nouvelle pour le pays et sa monnaie.
Le taux de chômage mesure le nombre de chômeurs en pourcentage de la population active. Tout comme le changement de nombre de bénéficiaires, un chiffre inférieur au précédent ou aux estimations est un signe positif pour l’économie britannique.
Généralement, les traders accordent une attention particulière à l’indice des gains moyens. Ce chiffre reflète la moyenne des salaires versés par les entreprises et le gouvernement aux employés. Lorsqu’il est en augmentation, cela se répercute sur les dépenses de consommation ce qui est bon pour une économie.

Que nous a appris le précédent rapport ?

Au mois de juillet, le pays a enregistré une destruction de 4 900 emplois alors que les prévisions annonçaient une hausse de 1 400. Pour couronner le tout, la version antérieure a été révisée à la baisse. Le taux de chômage est, cependant, resté stable à 5,6%. L’indice des gains moyens glissait, pendant ce temps, de 3,2% à 2,4% sur une période de trois mois se terminant en juin. La croissance des salaires a donc ralenti au deuxième trimestre. Cela révèle un certain essoufflement du marché du travail.
La paire GBP-USD s’était vendue lorsque ces chiffres peu rassurants étaient sortis mais cela n’avait pas duré car les traders ont pris en considération le changement dans la manière de compter.

A quoi peut-on s’attendre cette fois ?
Pour le mois d’août, on prévoit que le nombre de bénéficiaires chute de 5 100 et que le taux de chômage reste à 5,6% pour le troisième mois consécutif. L’indice des gains moyens devrait légèrement augmenter et passer de 2,4% à 2,5% sur la période se terminant en juillet.

Comment la paire GBP-USD devrait-elle réagir ?
Des résultats plus solides que prévu pourraient signifier que le marché du travail au Royaume-Uni a retrouvé un certain élan. Cela stimulerait des rassemblements autour de la livre sterling. Des chiffres inférieurs aux attentes suggèreraient, quant à eux, que le ralentissement de l’embauche va durer encore quelques temps. Si un tel scenario venait se produire, la monnaie britannique enregistrerait certainement des pertes.