FOMC forexLes responsables du FOMC ont annoncé cette semaine qu’ils maintenaient les taux d’intérêt à leurs niveaux actuels et cela au grand dam des traders amateurs de dollars USD. Cela signifie, en effet, que la fed devrait retarder, à nouveau, le décollage de son programme d’assouplissement monétaire. Si la nouvelle a déçu les investisseurs du marché des changes, elle ne les a, cependant, pas surpris. Ces derniers s’attendaient, en effet, à ce statu quo du comité.
Le positionnement de la fed surprend rarement le marché alors pour justifier son attentisme elle devrait mettre l’accent sur le ralentissement de la Chine et ses répercussions potentielles sur l’économie mondiale.

Les membres du FOMC ont, d’ailleurs, bien résumé les facteurs ayant entrainé ce statu quo. Ils ont, en effet, rappelé que les développements économiques et financiers mondiaux récents pouvaient limiter l’activité économique et exercer une pression à la baisse sur l’inflation à court terme. Ils ont également souligné qu’ils attendaient toujours des améliorations en matière d’emploi.

Même si la hausse des taux pour cette année s’éloigne de plus en plus, rien ne dit aujourd’hui qu’elle n’aura pas lieu. La fed fera, en effet, encore deux déclarations de taux cette année. A l’heure actuelle, 13 des 17 membres du FOMC croient encore que l’assouplissement monétaire peut avoir lieu cette année. Amis traders, notez qu’il existe donc toujours un espoir !

Le dernier tracé de points de projections de taux d’intérêt des responsables de la fed montre que la majorité attendent encore une relevée des taux au dessus de 0,25% cette année. Ils prévoient même qu’il atteigne 1% en 2016. Cette vision optimiste contraste cependant avec le déclassement des estimations de croissance, d’inflation et d’emploi pour les deux prochaines années annoncés par les décideurs politiques.

Les données à venir dans le pays pourraient donc continuer d’influencer les anticipations de hausse des taux d’intérêt et par la même occasion, stimuler la monnaie américaine jusqu’à la fin de l’année. Le billet vert pourrait, en effet, enregistrer de gros rassemblements avant les deux prochaines réunions du FOMC et cela encore plus si les rapports économiques maintiennent leur rythme d’amélioration.

On ne peut, cependant, ignorer la vente massive du dollar après l’annonce du FOMC mais cela n’a sans doute été qu’une réaction instinctive à la mauvaise nouvelle. Gardez à l’esprit que le fed reste une des rares banques centrales à être en mesure d’opérer un resserrement de politique monétaire dans les mois à venir.