vente USALe Royaume-Uni dévoilera son rapport sur les ventes au détail du mois de septembre demain vers 21h30. Si vous souhaitez trader cet événement susceptible de créer des remous sur le marché des changes, voici un guide de trading pour vous aider.

Sur quoi porte le rapport ?
Pour les novices du marché des changes, l’Office National des Statistiques du Royaume-Uni publie chaque mois un rapport détaillant le niveau actuel, les quantités et volumes ainsi que la valeur totale des ventes au détail. Ces chiffres sont importants pour les traders du marché des changes car ils donnent de précieux indices sur le niveau de dépenses de consommation dans l’économie. Mesurer la vigueur des dépenses des consommateurs est important car il s’agit d’un des principaux moteurs de l’inflation et de la croissance économique.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
Le rapport sur les ventes au détail du mois d’août a été mitigé. Si la lecture a été meilleure que précédemment avec une augmentation de 0,2%, la lecture de la période précédente a été rétrogradée de 0,1% à 0%. En plus de cela, la lecture d’année en année s’était révélée être une déception, 3,7% alors qu’on attendait plutôt un chiffre de 3,8%.

A quoi peut-on s’attendre cette fois ?

Pour le prochain rapport sur les ventes au détail de septembre, le consensus général parmi les traders du forex et les analystes du marché estime que les ventes devraient passer de 0,3% ou 0,4%. Quant à la lecture annualisée, elle devrait se situer à environ 4,8%. Les chiffres seront probablement conformes aux attentes dans la mesure où certaines enquêtes de confiance des consommateurs ont baissé.

Comment la livre pourrait réagir ?
Comme je l’ai mentionné plus tôt, le rapport sur les ventes au détail du mois d’août s’était révélé quelque peu mitigé et les réactions sur le forex n’avaient pas été très importantes. Cependant, la livre s’était maintenue car le pays enregistrait, tout de même, son 29ème mois consécutif de croissance sur une base d’année en année. Selon toute vraisemblance, un scenario identique se profile. Cependant, notez que le Royaume-Uni a révélé, récemment, que son déficit du mois d’août avait atteint des niveaux plus observés depuis 2012. Une information qui n’a pas échappé aux afficionados du marché des changes.
Quoi qu’il en soit, gardez en tête que la livre a généralement une réaction reflexe aux chiffres par rapport aux attentes. De ce fait, une lecture meilleure que prévu pourrait déclencher un rassemblement autour de la monnaie britannique tandis qu’une lecture plus sombre déclencherait une vente massive.