FOMC forexAlors que la plupart des traders du marché des changes ont préféré jouer la sécurité quant à la prochaine déclaration, éventuellement pessimiste, du FOMC, la fed a décidé d’augmenter, enfin, ses taux d’intérêt. La banque centrale des Etats-Unis, par l’intermédiaire de sa présidente Janet Yellen, a, en plus, multiplié les allusions bellicistes. Si vous avez raté l’événement, voici de quoi vous mettre à jour.

Une augmentation des taux unanime
Au cours des dernières semaines, les sentiments de la fed semblaient quelque peu mitigés. A tel point que le vote unanime relatif à l’augmentation des taux est presque surprenant. Cela implique, en effet, que même les décideurs les plus prudents comme Evans et Dudley se sont rapprochés des plus optimistes comme Williams et Lockhart.

Mise à niveau des prévisions économiques
Le FOMC a également publié une actualisation des prévisions de croissance, de chômage et d’inflation. Des chiffres qui jouent un rôle important dans l’établissement du calendrier des futures décisions politiques.
Contrairement aux projections de septembre, les estimations sont plus optimistes. Le PIB pour 2016 est, ainsi, passé de 2,3% à 2,4%, ceux de 2017 et 2018 ont été maintenus en l’état. Le taux de chômage devrait également baisser de 4,8% à 4,7% l’année prochaine et rester stable à 5% pour cette année.
Concernant l’inflation, les prévisions ont été révisées légèrement à la baisse. Selon la fed, elle devrait être de 1,6% contre 1,7% précédemment.

Des projections de hausse toujours maintenues

Curieusement, même avec toutes les bosses sur la route des Etats-Unis et sur celle de l’économie mondiale ces derniers temps, les décideurs du FOMC ont toujours maintenu leurs projections de hausse des taux.
Pour cette année, la majorité des décideurs ont décidé d’augmenter les taux d’intérêt de 0,25% et le comité prévoit au moins deux nouvelles hausses l’année prochaine.
A la fin du programme de serrage de la fed, les taux d’intérêt devraient donc se situer à 3,5%.

Le ton positif de Yellen
Le billet vert a peu avancé face aux autres paires de devises du forex post déclaration du FOMC car les traders redoutaient les habituelles remarques prudentes de la présidente de la fed. Or, cette dernière a partagé uniquement des perspectives économiques optimistes pour l’économie américaine et notamment en matière d’emploi.
Sur le marché des changes, l’évaluation positive de l’économie des Etats-Unis a stimulé l’appétit a risque. Le dollar USD a tout de même enregistré des gains en fin de conférence de presse lorsque les traders n’ont pas trouvé de remarques prudentes chez Yellen.