FOMC forexVous vous demandez pourquoi le dollar USD a chuté ces derniers jours sur le marché des changes ? Voici un élément de réponse avec ce résumé des récentes déclarations de certains membres du FOMC.

Stanley Fischer
Les problèmes du dollar ont commencé en début de semaine dernière, lorsque Stanley Fischer a souligné au micro que l’inflation pourrait rester faible pendant un long moment.  Rappelons que les décideurs de la fed ont récemment précisé qu’ils suivraient de près les tendances de l’inflation ces jours-ci tout en gardant, bien sûr, un œil sur le marché du travail.
Il a également ajouté, lors de cette allocution, que la récente volatilité des marchés avait complexifié les choses et qu’il ne savait pas si une hausse des taux d’intérêt en mars était appropriée. Cette déclaration de Fischer interpelle car il est d’ordinaire l’un des plus bellicistes de la fed.

Esther George
Esther George a, quant à elle, réussi à rassurer les observateurs du marché des changes concernant la récente flambée de la volatilité. Selon cette dernière, elle n’est ni inattendue ni nécessairement inquiétante. Elle a, en plus,  expliqué que les responsables politiques ne devaient en faire un gros sujet et qu’ils devaient plutôt se concentrer sur les fondamentaux économiques.
Elle a également fait remarquer que les prix des actifs étaient adaptés à la dernière modification de la politique de la fed et que les conditions restaient encore accommodantes même avec la hausse des taux de décembre. D’une manière générale, son discours est donc resté belliciste.

William Dudley

William Dudley a quant à lui averti que les conditions financières s’étaient beaucoup resserrées depuis que la fed a relevé ses taux en décembre. Il a également souligné que les récents gains de change enregistrés par le dollar US pourraient compromettre l’économie américaine puisque ceux-ci mettent un couvercle sur les pressions inflationnistes. Lors d’une interview donnée la semaine dernière, il a annoncé que la décision de relever ou non les taux serait prise au regard des conditions économiques du moment.

Fischer, George et Dudley représentent assez bien les membres du FOMC, leurs récentes déclarations donnent donc une idée assez juste de ce qui devrait  être décidé lors de la prochaine réunion. Pour encore plus d’indices encore, n’hésitez pas à suivre l’allocution de la présidente de la fed, aujourd’hui à 15 heures.