brexit forexA moins que vous ne viviez dans une grotte, vous n’êtes pas sans ignorer que le Royaume-Uni votera le 23 juin prochain, par référendum, pour savoir si elle désire ou non rester en Union européenne.
Ce scrutin revêt une importance capitale en général et en particulier pour les traders du marché des changes car le résultat déterminera l’avenir économique de la Grande-Bretagne et donc de la livre sterling.
Voyons quelles sont les dernières informations à disposition.

« Brexit » est le surnom donné à la potentielle sortie (exit) de l’UE de la Grande Bretagne. Comme nous l’avons mentionné dans un précédent article, l’idée de quitter l’Union européenne a fait du chemin chez les britanniques qui en ont marre de voir L’UE outrepasser la souveraineté du pays notamment en matière de politique d’immigration.

 L’idée a pris une telle ampleur que la promesse d’un referendum sur la question a permis au premier ministre David Cameron et son parti conservateur de remporter les élections de 2015. Ce dernier n’est, cependant, pas vraiment fan de l’idée d’une sortie mais plutôt en faveur d’un accord avec les responsables de la zone.

Les pro « brexit » mettent en avant le fait qu’en quittant l’UE le pays ne sera plus tenu de rendre des comptes (formalités administratives) à l’UE et qu’il sera libre, en plus, de mettre en œuvre sa propre politique sur les immigrants étrangers.

Les anti « brexit » mettent en avant les risques et incertitudes liés à un événement sans précédent à ce jour. En plus des droits de douane et autres frais qui seraient imposés si le RU quittait l’UE, une telle décision entrainerait une incertitude politique dans les deux régions.

Partant de ce constat, on comprend mieux pourquoi le gouverneur de la banque centrale d’Angleterre et celui de la banque centrale européenne ont parlé des impacts négatifs d’un « brexit ». Cela explique également pourquoi la livre et parfois l’euro sont à la peine sur le marché des changes.

A quelle distance sommes nous de voir un « brexit » ?
Très voire trop proche. Rien que cette semaine, un sondage montrant une avance de 5 points pour le camp pour la sortie de l’UE est paru. Ce qui semblait être une vraie fiction il y a quelques mois devient désormais une possibilité réelle pour les britanniques. En milieu de semaine, un autre sondage montrait, cependant, une avance d’un point pour le camp anti.

Comment tirer profit du referendum sur le forex ?
Si les traders du marché des changes n’aiment pas les incertitudes, ils adorent la volatilité et l’événement ne manquera pas d’en créer. De manière simpliste, tous les éléments en faveur du « brexit » sont mauvais pour la livre sterling et inversement. Dans les jours qui précèderont le 23, il se pourrait d’ailleurs que la devise britannique ne réagisse plus aux rapports économiques mais plutôt aux mises à jour sur le référendum.