dollar australien forexVous cherchez un catalyseur potentiel pour le dollar australien ? Et bien sachez que l’Australie publiera, demain 16 juin, son rapport mensuel sur l’emploi. Pour vous aider à optimiser votre prise de pips sur le forex, voici notre habituel guide de trading.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
Au  mois d’avril, l’Australie a enregistré une augmentation nette de l’emploi de 10 800, soit une progression inférieure aux estimations (12 000). Les données du mois précédent ont été rétrogradées à 25 700 contre 26 100 à l’origine.
Le point positif de ces chiffres, c’est qu’ils montrent un gain d’emploi pour le deuxième mois d’affilée après trois mois consécutifs de perte.
Le taux de chômage est, quant à lui, resté stable à 5,7%, son plus bas niveau depuis septembre 2013. Ceci étant dit il aurait pu tout aussi bien grimper si le taux de participation n’avait pas reculé.
Le gain d’emploi a été entièrement réalisé sur les emplois à temps partiel + 20 200. Les emplois à temps plein ont, en effet, reculé de 9 300 au mois d’avril. Pour le troisième mois consécutif, enfin, les heures mensuelles travaillées ont chuté ce qui n’est pas vraiment un signe positif pour les bénéfices des entreprises et leur productivité.
Dans l’ensemble, le rapport était donc mitigé. Les traders du marché des changes s’étaient alors, dans un premier temps, dépossédés de leurs avoirs en dollar AUD avant de se raviser et d’en racheter.

Que peut-on attendre pour le rapport du mois de mai ?

Pour le prochain rapport sur l’emploi, le consensus général s’accorde sur le fait que l’économie australienne génèrera, sans doute, une augmentation nette de 15 000 emplois. Le taux de chômage devrait se maintenir à 5,7% et le taux de participation passer de 64,8% à 64,9%.
Les indicateurs relatifs au travail dont on dispose aujourd’hui semblent, cependant, montrer qu’une (mauvaise) surprise n’est pas à exclure.
- L’enquête ANZ du mois de mai montre un rebond de 2,4% après avoir enregistré une contraction de 0,6% précédemment ce qui est plutôt rassurant.
- L’Indice des services (PSI) a augmenté de 1,8 points à 51,5 au mois de mai et celui de l’emploi de 1 point à 49,1. Cela révèle que l’emploi dans le secteur des services se stabilise mais reste encore un peu contracté.
- L’indice manufacturier (PMI) a, quant à lui, encore baissé de 2,4 points à 51. L’indice de l’emploi sur le secteur également -3,4 points à 45,6 ce qui indique une contraction rapide.
- L’indice de construction (PCI) a perdu 4,1 points à 46,7 et l’indice de l’emploi encore plus -5,5 points à 49. Il y a donc eu des suppressions d’emplois dans le secteur de la construction.
Comme vous pouvez le constater, la plupart des indicateurs montrent un potentiel ralentissement de la croissance de l’emploi. L’Australie imprimera t’elle, alors, une hausse de 15 000 emplois comme attendu ? Rien n’est moins sur.

Amis traders du forex, gardez à l’esprit qu’une lecture meilleure que prévu déclenche généralement un rallye rapide des paires incluant le dollar AUD et qu’à l’inverse, une lecture pire qu’attendu entraine souvent une vente massive.