Rapport NFP dollar forexLe marché des changes a de bonnes chances d’être volatile vendredi puisque les Etats-Unis publieront leur rapport mensuelle sur l’emploi. Afin de vous aider à bien préparer l’événement voici notre habituel guide de trading.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
Lors de notre dernier article sur le rapport NFP du mois de mai, nous nous attendions à une surprise à la baisse des chiffres de l’emploi américain notamment dans les secteurs non agricoles. La lecture réelle montrait effectivement une maigre progression de 38 000 embauches, soit la plus faible augmentation depuis septembre 2010.
Histoire d’aggraver encore les choses, la lecture du mois d’avril a été rétrogradée de 160 000 à 123 000 et la lecture de mars également, 186 000 contre 208 000. Le taux de participation au marché du travail enregistrait également un glissement 62,6% contre 62,8%. Il semblerait qu’environ 664 000 travailleurs américains aient arrêté de chercher du travail.
Le taux de chômage enregistrait, quant à lui, une chute de 4,9% à 4,7%, soit son plus bas niveau depuis fin 2007 mais ce recul est principalement attribuable à la baisse du taux de participation, ce n’est donc pas vraiment une information réjouissante. Seul point lumineux du rapport NFP du mois de mai, l’augmentation de 0,2% des salaires.

A quoi peut-on s’attendre cette fois ?

Pour le rapport NFP du mois de juin, le consensus général s’accorde sur le fait que les Etats-Unis devraient enregistrer une augmentation nette de 175 000. Le taux de chômage devrait, quant à lui, passer de 4,7% à 4,8% et les salaires croître, une nouvelle fois, de 0,2%.
Les indicateurs d’ores et déjà disponible laissent même à penser que les chiffres pourraient être meilleurs que prévu. Pour commencer, le PMI Markit pour la fabrication de juin passe de 50,7 à 51,3 ce qui indique une reprise du secteur, le PMI Markit des services s’est maintenu à 51,2 et le PMI manufacturier a progressé de 51,3 à 53,2.
Ceci étant dit, la lecture réelle pourrait-être en accord avec les projections des spécialistes car l’une des principales raisons de la faiblesse des gains en matière d’emploi est la grève massive chez l’entreprise américaine Verizon impliquant 35 000 travailleurs (les grévistes ne sont pas considérés comme des employés). Maintenant que ces derniers et les syndicats ont trouvé un accord, le nombre d’embauche pourrait grimper.

Le rapport NFP américain sera publié vendredi 8 juillet à 12h30 GMT, si vous n’êtes pas amateur de volatilité, n’hésitez pas à rester sur la touche et à simplement observer les fluctuations du marché lors de ce type de publication.