livre sterling_forexVous n’êtes pas sans ignorer que la livre sterling a littéralement plongé vendredi sur le marché des changes. Analysons ensemble les raisons de ce naufrage.

Dans la mesure où il n’y a pas eu de rapport économique publié à ce moment là, les théories relatives à la chute de la livre britannique sont diverses et variées. Voici les principales.

Un incident du à un seul opérateur
Pour certains, le crash de la livre pourrait être le résultat d’une fausse manœuvre d’un seul opérateur. En se trompant dans la saisie de son ordre commercial, en ajoutant des zéros supplémentaires par exemple, ce dernier aurait endommagé lourdement la devise du Royaume-Uni. Si cette histoire vous semble incroyable, sachez qu’elle n’est pas si rare sur le forex.

Une période sans liquidité
Alors que la bourse de Londres est endormie, que celle de New York vient de fermer boutique et que les traders asiatiques sont justes en phase d’échauffement, le marché est loin de sa liquidité habituelle.

La faute aux algorithmes
Les algorithmes, ces robots ultra rapides qui prennent des positions sur le marché des changes, pourraient également être la cause de la déconvenue rencontrée par la livre britannique.

Hollande déteste vraiment le brexit

Lors d’un diner à Paris en présence des responsables de l’Union européenne, le président français a déclaré que la Grande-Bretagne devait subir les conséquences du brexit afin de sauver l’institution d’une crise existentielle. Il a ajouté qu’il devait y avoir un risque, un prix à payer, sous peine de voir le bloc se disloquer. Cette déclaration ne présage rien de bon concernant les accords à venir entre le Royaume-Uni et l’UE.

Si plusieurs théories ont été avancées pour expliquer la chute de la livre sterling sur le marché des changes, il semblerait que comme pour le crash d’un avion qui ne tombe jamais à cause d’un incident isolé, le recul de la devise britannique repose sur la conjonction de plusieurs de ces évènements.

Quels enseignements tirer de cet événement inattendu ?
Plusieurs enseignements peuvent être tirés du crash de la livre britannique de la semaine dernière :
- La session asiatique manque souvent de liquidité ce qui expose les cours des devises à une certaine volatilité.
- La présence des algorithmes rend probablement les prix plus volatiles, il faut donc avoir recours aux « stop loss » dans vos trades.
- Les négociations relatives au brexit rendent les investisseurs nerveux

D’une manière générale, la chute de la livre rappelle que le forex reste un marché qui peut parfois être imprévisible. Si vous négociez dessus adopter l’adage : prudence est mère de sûreté.