FOMC forexLe procès-verbal de la réunion du FOMC de novembre a été publié hier. Sur le marché des changes, le dollar USD n’a pas eu une réaction explosive alors que le compte-rendu contenait pourtant des informations importantes pour la réunion de décembre. Voici de quoi vous rattraper.

Une augmentation des taux qui doit se faire relativement vite
Selon le procès-verbal de la réunion, la plupart des participants ont déclaré qu’une hausse des taux assez rapide était appropriée. Pourquoi ne l’ont ils pas fait lors de la réunion de novembre ? Si la plupart des membres du comité s’accordent sur le fait qu’il faut relever les taux d’intérêt de la banque centrale, ils préfèrent encore, pour le moment, attendre d’avoir des preuves supplémentaires des progrès, notamment en matière d’inflation. De l’optimisme donc mais un optimisme très mesuré à ce jour.

La fed veut préserver sa crédibilité
Le compte-rendu du FOMC a révélé que certains fonctionnaires de la fed étaient inquiets de la crédibilité de la banque centrale. Pour ces derniers, il est important de relever les taux en décembre. Pour rappel, la banque centrale peut s’inquiéter de sa crédibilité dans la mesure où en décembre 2015, elle annonçait trois à quatre hausses de taux sur l’année 2016. En mars, les hausses prévues n’étaient plus que de l’ordre d’une ou deux. Au final elle n’en n’a pas fait une, alors il est normal que certains membres commencent à s’inquiéter de perdre toute crédibilité.

Pourquoi les dissidents sont dissidents ?

Le vote du maintien des taux en novembre n’a pas été unanime. Esther L. George, présidente de la fed de Kansas City et Loreta J. Mester, la présidente de la fed de Cleveland ont toutes deux voté pour une hausse dès ce mois. La première pense, en effet, que les développements récents en matière d’emploi et d’inflation sont suffisants pour relever les taux. La seconde confirme ces développements récents et met en avant la problématique de la crédibilité de la fed évoquée précédemment.

Le billet vert a, à peine, réagi quand le compte-rendu du FOMC a été dévoilé. Les traders s’attendaient, en effet, à un tel scenario dans la mesure où Yellen avait laissé fuiter quelques informations dans ce sens courant de semaine dernière.
La probabilité d’une hausse de taux pour le mois de décembre reste forte avec 93,5%, reste à voir si les sondages se révèleront exacts ou non. Avec l’élection inattendue de Donald Trump, nous sommes en droit de se le demander !