dollar australien_forexSur le marché des changes, le dollar australien est remonté après que la banque centrale du pays a livré son premier relevé de politique monétaire de l’année. Que s’est-il passé ?
Apparemment, la RBA a laissé entendre que, pour le moment, elle n’avait plus besoin de réduire les taux d’intérêt. Les politiques monétaires actuellement menées suffiraient à pousser la croissance et l’inflation. Voyons tout cela plus en détail.

Economie mondiale
La RBA a souligné les améliorations de l’économie mondiale notamment en matière de confiance des entreprises et des consommateurs. L’augmentation des prix des matières premières a également stimulé l’inflation des autres pays du globe, du moins suffisamment pour que beaucoup d’entre eux abandonnent leurs programmes de stimulation.
La hausse des prix des matières premières a aussi permis à l’Australie de faire progresser le revenu national. La RBA a, cependant, averti que des incertitudes persistaient en dépit des anticipations de croissance supérieures pour certaines grandes économies. La Chine, par exemple, le plus grand partenaire commercial du pays, a enregistré une forte croissance au deuxième semestre notamment grâce à l’augmentation des dépenses d’infrastructure et de la construction immobilière. Cependant, ce progrès rapide et bien évidemment synonyme de risque à moyen terme.

Croissance australienne
Philip Lowe et son équipe ont adopté un ton positif pour parler de l’économie nationale. Pour commencer, ils ont minimisé la lecture négative du PIB du troisième trimestre 2016 en précisant qu’elle reflétait principalement des facteurs temporaires et que la croissance serait de retour au quatrième trimestre.
Actuellement, la RBA prévoit toujours une croissance de 3% au cours des deux prochaines années alors que le pays poursuit toujours sa transition post industrie minière. La croissance devrait être soutenue grâce à l’augmentation des exportations, la reprise de la consommation, le ralentissement de la baisse des investissements miniers et la reprise des investissements non miniers.

Inflation

En dépit de tout cela, la banque centrale d’Australie a maintenu ses estimations d’inflation stables et basses en précisant que la faible croissance des coûts de la main d’œuvre était responsable de ces faiblesses. Cela devrait, cependant, peu à peu s’améliorer.

Niveaux actuels du dollar australien
Comme prévu, la RBA a maintenu la pression sur le dollar AUD. Elle a reconnu que ses faiblesses depuis 2013 ont aidé à la transition économique actuelle et qu’une monnaie plus appréciée compliquerait cet ajustement majeur.

Emploi
Concernant le marché du travail, la RBA a indiqué que les indicateurs relatifs à l’emploi restaient mitigés dans le pays. Le taux de chômage a, en effet, progressé mais les indicateurs semblent revenir dans le vert depuis quelques temps.

Les taureaux d’aussie ont chargé !
Sans surprise, sur le forex, le ton optimiste de la RBA a été accueilli très positivement par les taureaux de dollar AUD. La devise australienne a, ainsi progressé par rapport à tous ses homologues et maintenu ce rythme jusqu’au début de la session londonienne.