vente USAVendredi, le Canada publiera son rapport sur les ventes au détail. Parce que cela devrait impacter le cours du dollar canadien et celui des autres devises du marché des changes, voici notre habituel guide de trading.

Retour sur la dernière publication
Le rapport sur les ventes au détail du mois de février a révélé un recul du secteur de -0,6%. Cela représente une chute plus importante que la précédente (-0,1%) et un ralentissement considérable par rapport à l’augmentation de 2,3% enregistrée en janvier.
La baisse est en plus relativement conséquente puisque 5 des 11 sous-secteurs, qui représentent 67% du total des ventes au détail, ont enregistré une baisse de leurs ventes. Plus concrètement, le secteur des ventes automobiles et pièces détachées perd 1,8% et les ventes de carburant en station service reculent de 3,6% sur la période.
Dans l’ensemble, le rapport de février sur les ventes au détail a été négatif mais les prix du pétrole s’étaient légèrement rétablis à l’époque permettant un impact relatif sur la devise canadienne. Le loonie a tout de même fini par chuter.

Que devrait-il se passer cette fois ?

Pour le mois de mars, les analystes s’attendent à une reprise suffisante pour repousser les chiffres en territoire positif. La lecture totale devrait imprimer une hausse de 0,4% et celle de base de 0,2%.
Si l’on observe les principaux indicateurs disponibles, on constate plusieurs choses :
- Les gains moyens horaires ont seulement augmenté de 0,004% entre février et mars contre 0,54% sur la période précédente.
- Le nombre de personnes employées dans l’industrie du commerce de détail et de gros a augmenté de 16 900 au cours de la même période.
- Les importations de biens et de consommation ont augmenté de 1% en mars.
Dans l’ensemble, les principaux indicateurs soutiennent donc une reprise du secteur au mois de mars même si les salaires n’ont pas vraiment progressé.

Si le rapport est meilleur que prévu, la devise canadienne devrait progresser par rapport à la plupart de ses homologues du forex. Il s’agit su scénario le plus probable. Si en revanche, il est moins bon, alors on devrait assister à une vente massive de dollar CAD. Notez qu’en plus, le pays publiera le même jour son IPC qui impacte généralement un peu plus le marché.