euro_dollar5.jpgEn ce mardi matin, en dépit d'une légère baisse, l'euro a largement maintenu ses gains de la veille sur le marché des changes alors que la prudence des investisseurs se fait considérablement sentir en raison des incertitudes liées à la conjoncture mondiale et d'indicateurs cruciaux attendus tout au long de la semaine.

En dépit d'une perspective de reprise de l'économie américaine d'ici à la fin de l'été, les cambistes restent particulièrement prudents, essayant de déterminer une tendance pour leurs achats à court terme, certains n'excluant pas une chute du dollar sur le marché des changes.

A l'inverse de la semaine dernière qui fut plutôt calme, cette semaine devrait être mouvementée pour les devises du Forex, notamment la devise américaine. En effet, en dépit des bons résultats de Wells Fargo et hier de la banque d'investissements américaine Goldman Sachs, qui a permis une remontée du dollar dans les échanges asiatiques, les incertitudes restent grandes. Il suffit d'ailleurs de voir l'impact qu'a eu un article du New York Times évoquant la baisse des achats par la Chine de bons du Trésor américain sur le dollar pour constater l'ampleur des doutes.

De nouveaux résultats du secteur bancaire américain sont attendus d'ici à la fin de la semaine. Le bal doit continuer jeudi avec JP Morgan et Citigroup doit clôturer la semaine vendredi. D'après les premières estimations, les résultats des banques américaines au premier trimestre sont globalement meilleurs que ceux prévu par les analystes.

Enfin, concernant la monnaie unique européenne, les investisseurs du marché des devises seront attentifs aux chiffres de l'inflation et de la production industrielle.